La sécurité sur la voie

Dans le cadre du développement d’une nouvelle solution de passage à niveau pour John Holland, RCS a choisi d’utiliser le Frauscher Advanced Counter FAdC et le protocole FSE.

De nombreuses applications ferroviaires utilisent des circuits de voie. Il en va de même en Australie. Là, des solutions de passage à niveau ont été réalisées à l’aide de circuits de voie solaires à courant continu CC, puis optimisées par l’ajout de circuits de voie à fréquence audio, avant la combinaison de ces éléments aux premières solutions de comptage d’essieux. C’est ainsi qu’a été développée, sur la base des circuits de voie, une gamme de solutions de passage à niveau innovante. Cependant, il restait impossible de répondre de manière satisfaisante à certains enjeux, tels que la manipulation de contacts à faible courant entre l’électronique des roues et celle des rails.

Même dans les zones retirées,
la fiabilité de fonctionnement
des passages à niveau doit être
garantie.Même dans les zones retirées, la fiabilité de fonctionnement des passages à niveau doit être garantie.

L’expérience ouvre la voie

Pour répondre à ces exigences, il a fallu développer plusieurs concepts. Cependant, la rentabilité en a visiblement souffert. C’est pourquoi John Holland a défini des critères pour le développement de nouvelles approches. Une performance élevée à petit prix comptait parmi les éléments-clés énoncés. La flexibilité était essentielle afin de pouvoir utiliser des architectures centralisées et décentralisées. Des points de commutation supplémentaires devaient pouvoir être intégrés par câble mais aussi par liaison radio, sans exiger de nouvelles interventions pour modifier le montage de la commande de passage à niveau existante.

Quand les composants se transforment en solutions

L’intégrateur de systèmes Rail Control Systems Australia (RCS) a tenu compte de ces exigences lors du développement d’une solution de passage à niveau adaptée. Suite à l’étude des diverses possibilités, RCS a décidé d’intégrer le Frauscher Advanced Counter FAdC à son système. En effet, les propriétés de ce compteur d’essieux répondaient de manière optimale aux critères de John Holland, dont l’interface logicielle devait être la clé de la mise en oeuvre d’une solution économique et efficace. La simplicité d’installation, ainsi que les opportunités de mise en oeuvre d’architectures de système innovantes se sont combinées en de nombreux avantages pour le projet.

La solution de passage à niveau développée par RCS est conforme aux critères de la norme CENELEC SIL 4. John Holland a décidé d’approfondir son étude du système. En octobre 2016, RCS et Frauscher ont ainsi eu l’opportunité de monter une installation d’essai à Bathurst sur le réseau régional Country Regional Network (CRN) de Nouvelle-Galles du Sud. John Holland est responsable de ce réseau au nom du gouvernement de la Nouvelle-Galles du Sud, pour le service Transport for New South Wales (TfNSW).

Le Frauscher Advanced Counter FAdC offre des fonctions intelligentes à
même de maximiser la disponibilité de la solution de passage à niveau. Le Frauscher Advanced Counter FAdC offre des fonctions intelligentes à même de maximiser la disponibilité de la solution de passage à niveau.

Économiser avec des interfaces logicielles

La solution de passage à niveau installée dans l’installation d’essai comprend une commande programmable (API) de type HIMA F35, conforme à la norme CENELEC SIL 4. La communication entre le compteur d’essieux et l’API passe par le protocole logiciel Frauscher Safe Ethernet FSE.

« L’utilisation de ce protocole permet non seulement de réduire la complexité du système, mais aussi de réaliser toute une gamme d’économies financières dans la mesure où moins de câblage et de matériel sont nécessaires », indique Stewart Rendell, de John Holland. L’expert détaille ainsi les avantages constatés : « Outre le message de sécurité de détection d’absence/de présence de train, il est possible de transmettre des informations de direction et de vitesse ou des données de diagnostic à l’API. Pour l’exécution de tâches de diagnostic de moindre importance, il est également possible d’accéder aux données à l’aide d’un PC sur site. Si une analyse plus précise est nécessaire, le Frauscher Diagnostic System FDS permet également l’accès à partir d’autres sites. Par ailleurs, le protocole FSE permet la configuration de programmations spécifiques au niveau de la commande HIMA pour la prise en compte de véhicules dits Hi-Rail. Ceux-ci sont placés ou retirés de la voie à proximité des passages à niveau. Grâce à une programmation spéciale, ce processus ne déclenche pas l’émission de message d’erreur au niveau du compteur d’essieux. »

Devenir la norme

Les batteries de tests réalisés sur l’installation d’essai ont été couronnées de succès. La solution conçue sur la base du FadC à interface FSE a le potentiel de définir de nouvelles normes pour les applications de passage à niveau en Australie. La combinaison d’un protocole logiciel ferroviaire spécifique et de l’interface logicielle du compteur d’essieux assure une communication simple avec la commande HIMA ainsi que l’intégration facile d’autres points de commutation via WiFi. Le même protocole peut être utilisé sans nécessiter de câblage supplémentaire ni de modification architecturale.

En outre, le FadC comprend deux fonctions intelligentes permettant la gestion facile des pannes et influences indésirables. Ces fonctions sont librement disponibles sans supplément de coût. Les Supervisor Track Sections STS assurent l’exploitation continue sécurisée d’un passage à niveau, même en cas de défaut permanent d’une section de voie. Le Counting Head Control CHC permet de ne pas compter les amortissements causés par des objets métalliques tiers par exemple. Ces fonctions assurent ainsi la disponibilité du système et minimisent simultanément les besoins de réinitialisation ; un avantage particulièrement utile dans les régions retirées.

Lee Walker

Lee Walker

25.06.2017

Marchés

1085 mots

8 minutes (temps de lecture)

La sécurité sur la voie La sécurité sur la voie

Articles similaires

« Fidèle au protocole »

Applications

« Fidèle au protocole »

Fabian Schwarz | 28.06.2017 | 1346 mots | 9 minutes (temps de lecture)

Les applications ferroviaires sont de plus en plus complexes. Melanie Kleinpötzl, Frauscher Product Management, explique, au cours d’une interview, la manière dont des protocoles logiciels performants garantissent la simplicité de communication requise entre les systèmes.

En savoir plus
La communication des systèmes

Technologies

La communication des systèmes

Stefan Lugschitz | 29.06.2017 | 1854 mots | 13 minutes (temps de lecture)

La communication crée la fonctionnalité : les interfaces assurent la mise en réseau optimale des composants de l’infrastructure ferroviaire.

En savoir plus
Détection de trains à Houston

Marchés

Détection de trains à Houston

Andrew McCarthy | 24.06.2017 | 1144 mots | 8 minutes (temps de lecture)

Le METRO de Houston a été rénové à l’occasion du 51e Super Bowl et des 700 000 visiteurs attendus. Un nouveau compteur d’essieux améliore l’efficacité, la fiabilité et la sécurité du réseau.

En savoir plus
Une question subsiste: Analogique ou digital?

Technologies

Une question subsiste: Analogique ou digital?

Manfred Sommergruber | 26.06.2017 | 830 mots | 6 minutes (temps de lecture)

Les signaux des capteurs de roues sont disponibles au format analogique ou digital. Manfred Sommergruber explique les particularités du capteur de roues RSR110 de Frauscher.

En savoir plus