Une question subsiste: Analogique ou digital?

Les signaux des capteurs de roues sont disponibles au format analogique ou digital. Manfred Sommergruber explique les particularités du capteur de roues RSR110 de Frauscher.

L’ouverture est la clé de l’avenir : cela signifie que lors du développement de solutions pour le domaine ferroviaire, les informations sur et entourant l’interface doivent être transmises de manière claire et structurée. C’est là le seul moyen de mettre à disposition les connaissances permettant d’identifier et de satisfaire de manière optimale les exigences des différents projets.

L’application de cette philosophie au développement de capteurs de roues inductifs offre toute une gamme d’avantages spécifiques. Une interface ouverte met le signal du capteur à disposition, directement et sans le modifier, permettant ensuite son utilisation et son évaluation de façon entièrement individuelle. L’intégration directe permet, en outre, un degré de détail maximum de l’évaluation. Dans la mesure où aucune unité d’évaluation spécifique n’est nécessaire, les besoins en composants matériels, espace et consommation, ainsi que les coûts afférents sont limités au minimum.

« La conviction selon laquelle un capteur de roues à interface analogique ouverte est à même d’offrir des avantages significatifs aux intégrateurs et exploitants de systèmes a joué un rôle moteur dans le développement du RSR110. Ce capteur de roues allie robustesse et fiabilité et est le premier de notre gamme mis à disposition sans unité d’évaluation. Nos clients peuvent ainsi utiliser son signal en accord avec leur application propre », raconte Manfred Sommergruber, Technical Sales Manager chez Frauscher.

Les capteurs de roues à interface ouverte permettent des évaluations individuelles.Les capteurs de roues à interface ouverte permettent des évaluations individuelles.

Analogique ou digital?

Pour les interfaces ouvertes, il apparaît que la version digitale offre des avantages certains par rapport à une interface analogique, notamment pour ce qui est du déroulement rapide de l’intégration. Les différents systèmes de détection de roues de Frauscher utilisent pour cela des unités d’évaluation spéciales. Les signaux digitalisés obtenus sont soumis à une pré-évaluation, permettant ensuite le traitement rapide des données.

dans plusieurs projets, les différents marchés nous ont fait parvenir des retours positifs. Au fil de plusieurs discussions, nous nous sommes en outre rendu compte que certains clients n’ont pas besoin de la précision d’informations offerte par un signal analogique. Bien au contraire, dans de nombreux cas, un signal digital pré-évalué et une interface digitale suffisent », confirme Manfred Sommergruber. « Nous avons alors décidé de développer un Wheel Sensor Signal Converter WSC, qui convertit le signal analogique en signal digital et fait office d’interface correspondante. Cette configuration réduit les frais pour le client car la conversion n’est désormais plus à leur charge. L’intégration à des systèmes maîtres peut alors être réalisée avec encore plus de facilité et de rapidité. »

La flexibilité est la clé

D’une manière générale, qu’elles soient analogiques ou digitales, les interfaces mettent les mêmes informations à disposition. Elles se différencient en ce que la pré-évaluation du signal pour conversion par les interfaces digitales réduit, dans une certaine mesure, le degré de détails disponible de l’évaluation ultérieure, par opposition à l’acheminement direct du signal analogique dans les systèmes maîtres.

« Avec le RSR110 et la WSC, nous pouvons toutefois offrir précisément à nos clients les composants dont ils ont besoin pour satisfaire les exigences individuelles de leurs projets » résume Manfred Sommergruber. Il poursuit avec un exemple de projet au sein duquel les deux approches ont été utilisées : « Un client nous a indiqué utiliser le RSR110 et la carte WSC pour acheminer les informations des capteurs vers son système par le biais d’une interface digitale. Plusieurs installations de surveillance étaient ainsi activées. Pour une installation plus spécifique cependant, il lui fallait maintenant une évaluation des positions exactes des roues. Cette exigence a pu être satisfaite par l’acheminement direct du signal analogique dans son système, ce qui a nécessité l’implémentation de nouveaux capteurs RSR110 sans carte WSC. Les deux exigences de ce client ont ainsi pu être respectées avec succès par l’utilisation d’un seul produit. »

Le signal du capteur peut être directement utilisé ou préalablement numérisé via la carte WSC pour faciliter son intégration. Le signal du capteur peut être directement utilisé ou préalablement numérisé via la carte WSC pour faciliter son intégration.

Manfred Sommergruber

Manfred Sommergruber

26.06.2017

Technologies

830 mots

6 minutes (temps de lecture)

Une question subsiste: Analogique ou digital? Une question subsiste: Analogique ou digital?

Articles similaires

« Fidèle au protocole »

Applications

« Fidèle au protocole »

Fabian Schwarz | 28.06.2017 | 1346 mots | 9 minutes (temps de lecture)

Les applications ferroviaires sont de plus en plus complexes. Melanie Kleinpötzl, Frauscher Product Management, explique, au cours d’une interview, la manière dont des protocoles logiciels performants garantissent la simplicité de communication requise entre les systèmes.

En savoir plus
La communication des systèmes

Technologies

La communication des systèmes

Stefan Lugschitz | 29.06.2017 | 1854 mots | 13 minutes (temps de lecture)

La communication crée la fonctionnalité : les interfaces assurent la mise en réseau optimale des composants de l’infrastructure ferroviaire.

En savoir plus
Plus d’informations par la combinaison de technologies

Technologies

Plus d’informations par la combinaison de technologies

Mayank Tripathi | 27.06.2017 | 2230 mots | 15 minutes (temps de lecture)

Des combinaisons astucieuses pour de véritables avantages supplémentaires: lors de la liaison du système Distributed Acoustic Sensing DAS avec des compteurs d’essieux et capteurs de roue inductifs, des informations précieuses sont générées pour les applications ferroviaires.

En savoir plus
Chemin de fer: Du digital dans l’analogique

Technologies

Chemin de fer: Du digital dans l’analogique

Stefan Marschnig | 30.06.2017 | 2200 mots | 15 minutes (temps de lecture)

La digitalisation est actuellement un sujet dominant dans le secteur ferroviaire. Les données disponibles doivent pour cela être utilisées de manière intelligente. C’est ce que souligne Stefan Marschnig, Associate Professor à la TU de Graz.

En savoir plus