Au pays du tigre

Le succès indien : Michael Thiel, PDG Frauscher Sensor Technology, et Alok Sinha, Managing Director Frauscher Inde – discussion autour du site fondé en 2013. Il incarne le succès de notre stratégie : appliquer savoir-faire et ouverture d’esprit pour satisfaire de manière performante des exigences spécifiques.

Au pays du tigre

Frauscher Inde vient de célébrer son quatrième anniversaire. Quel effet cela vous fait-il ?

Michael Thiel: C’est tout bonnement extraordinaire ! Au bout de quatre années de travail acharné en Inde, cela prouve que notre décision d’ouvrir un nouveau site làbas était parfaitement justifiée. À l’époque, nous avions déjà acquis quelques expériences sur ce marché et en connaissions le potentiel, mais aussi les risques. J’ai été d’autant plus heureux qu’Alok accepte d’accompagner notre entrée sur ce marché et de gérer l’activité de Frauscher en Inde. Aujourd’hui, je peux dire que le marché indien est bel et bien aussi impressionnant et unique qu’on l’entend souvent dire. Nous avions peut-être même, au début, sous-estimé ses capacités. En effet, le volume du marché est énorme en soi et le gouvernement indien a élaboré d’impressionnants plans d’infrastructure, en particulier pour l’amélioration de son réseau ferroviaire et du métro. En outre, nos clients manifestent actuellement un intérêt croissant et fulgurant pour l’innovation.

Alok Sinha: Tout à fait, oui. Le potentiel que nous avons trouvé ici en tant qu’entreprise a dépassé toutes nos attentes. Cela s’est naturellement accompagné de défis imprévus. Cependant les progrès réalisés par Frauscher Inde montrent à quel point nous maîtrisons nos tâches : en quelques années à peine, le site est passé de deux à plus de 100 employés et notre volume de commandes est monté à 40 millions d’euros. Nous avons étendu nos activités à trois sites supplémentaires dans le pays. Nous avons établi un atelier de production pour systèmes de comptage d’essieux et créé une équipe de recherche spécifique consacrée à l’adaptation spécifique au marché de produits existants, ainsi qu’au développement de nouvelles solutions. Jusqu’à présent, nos produits ont été certifiés par la RDSO [Research Designs and Standards Organisation, Ministry of Railways, Government of India – NDLR] en Inde et plusieurs exploitants ferroviaires d’Asie du Sud-Est.

L’Inde se démarque-t-elle fortement des autres marchés sur lesquels Frauscher est présent ?

MT: D’une manière générale, chacun de nos marchés est unique en son genre. Cependant, en Inde, les chemins de fer jouissent d’une popularité immense. Ce marché est donc extrêmement important d’un point de vue stratégique. À bien des égards, le pays présente des défis particuliers que nous n’avions encore jamais rencontré. Parmi eux, des différences culturelles qui influencent principalement la manière dont les gens interagissent au niveau commercial. Il nous faut toujours garder ces différences et défis à l’esprit. Cela nous donne également l’opportunité de renforcer notre gamme de produits. L’importance que nous attachons au marché indien se reflète certainement aussi dans l’agilité avec laquelle notre équipe internationale fait face aux tâches qui lui incombent localement.

Jusqu’ici, quels ont été vos accomplissements principaux sur le marché indien ?

AS: Le projet le plus important à ce jour nous a été accordé par la MRVC [Mumbai Railway Vikas Corporation Ltd. – NDLR]. Il nous a fallu créer 1 200 sections de voie à l’aide de 1 600 points de comptage, réparties sur 19 stations. Il s’agit également du plus gros volume de livraison jamais exigé de Frauscher dans le cadre d’un seul projet. De plus, Frauscher Inde a pu se faire un nom dans le secteur du métro. Presque tous les projets mis en oeuvre dans ce secteur intègrent désormais nos compteurs d’essieux. Actuellement, on compte près de 1 300 points de comptage sur les différentes lignes. Nous avons également été sélectionnés comme partenaire pour les projets de « Dedicated Freight Corridor » (couloir dédié au fret). Ces projets d’infrastructure comprennent plus de 9 000 points de comptage visant à la construction d’un système technique de signalisation s’étendant sur plus de 1 600 kilomètres de voie. Un des projets les plus récents utilisant nos composants est situé à Hyderabad. Le design, l’approvisionnement, l’installation, le test et la mise en service du système de comptage d’essieux s’y sont déroulés sur site, en l’espace de moins de deux mois. Grâce à une grande flexibilité et des temps de cycles réduits, nous avons pu aider notre client à respecter les délais fixés pour ce projet.

Frauscher Inde a également pu s’imposer dans le secteur du métro.Frauscher Inde a également pu s’imposer dans le secteur du métro.

Le projet de Mumbai a coïncidé avec l’entrée de Frauscher sur le marché indien, n’est-ce pas ?

AS: Oui, précisément. Il s’agissait d’un défi bien particulier d’un point de vue technique. La priorité, pour ce projet, était de garantir le maintien des opérations ferroviaires du centre-ville de Mumbai, même lors des fortes pluies et inondations fréquentes survenant pendant la mousson. Près de 200 des 1 600 points de comptage installés se trouvent sur des sections exposées à des conditions extrêmes. La mesure des vibrations et des chocs lors du passage des trains atteignait, par endroits, des valeurs supérieures à 2 000 g. Le matériau utilisé pour le montage des composants de voie ne pouvait pas toujours résister à ces charges. Par ailleurs, le développement d’une solution correspondante basée sur des analyses de terrain a été entravé par le volume de trafic intense de la voie, comptant plus de 1 200 trains par jour.

Comment avez-vous finalement réussi à surmonter tous ces défis ?

AS: À vrai dire, l’élaboration d’une solution satisfaisante a pris un certain temps. Les premières approches semblaient très prometteuses. Cependant, de nouveaux problèmes sont apparus après quelques mois. Il nous a donc fallu poursuivre notre travail sur les alternatives et la stabilité des différents composants. Au final, la conception du système de griffes de rail a pu être optimisée pour augmenter sa stabilité. Nous travaillons actuellement à de nouveaux développements du capteur de roues RSR180 utilisé à Mumbai. L’utilisation de matériaux de meilleure qualité et l’adaptation de la structure interne devrait permettre de continuer d’augmenter sa résistance. Afin de pouvoir monter les capteurs aux endroits touchés par des chocs particulièrement rudes, nous avons ajouté à notre gamme un dispositif de fixation spécialement développé.

Le site de Frauscher en Inde connaît une croissance constante.Le site de Frauscher en Inde connaît une croissance constante.

Mis à part cela, l’entreprise Frauscher a-t-elle dû résoudre d’autres défis techniques en Inde ?

AS: Un autre sujet qui a également conduit à l’élargissement de notre gamme de produits est la manipulation des chariots. Pour cela, nous avons poursuivi le développement du principe CHC (contrôle de tête de comptage) qui permet d’ignorer un nombre prédéfini d’activations d’un capteur de roues. Cette fonction est utilisée sur les réseaux ferroviaires du monde entier et a été optimisée pour répondre aux exigences spécifiques des chemins de fer indiens. Entre-temps, un autre scénario a toutefois été identifié, mais n’avait pas encore été couvert : que faire lorsqu’un chariot est utilisé sur une section de voie précédemment occupée par un autre véhicule ferroviaire. En collaboration avec le RDSO, l’équipe de développement Frauscher a élaboré une adaptation correspondante de la fonction CHC. Ainsi, l’activation des capteurs par les chariots peut désormais également être ignorée lorsque la section de détection des voies est déjà occupée. La solution en résultant a été testée directement sur site en étroite collaboration avec le RDSO pour contrôler son adéquation au réseau ferroviaire indien et peut maintenant y être utilisée. Nous sommes fiers d’avoir ainsi développé une solution fiable et robuste en réponse à un problème spécifique au marché. Elle satisfait de manière optimale les exigences du réseau ferroviaire Indian Railways.

Indian Railways prévoit la modernisation complète de son système technique de signalisation actuel. Ses besoins en produits de comptage d’essieux seront donc considérables. L’entreprise Frauscher sera-t-elle en mesure de les fournir ?

AS: Les capacités de l’atelier de production en Inde, par lequel Frauscher soutient l’initiative « Make in India » depuis son ouverture il y a trois ans, permettent une augmentation de la production de 10 000 points de comptage par an. Cela correspond au projet d’Indian Railways. En 2018 cependant, nous prévoyons d’agrandir notre site de production pour répondre à la demande croissante du marché. En parallèle, nous comptons encourager le développement des compétences techniques de nos collaborateurs. Ils pourront ainsi offrir une assistance optimale adaptée aux différents souhaits de nos clients.

Comment les produits Frauscher sont-ils actuellement perçus sur le marché indien ?

AS: De par leurs caractéristiques uniques, nos produits de comptage d’essieux se démarquent fortement des systèmes d’autres fournisseurs. Nous offrons, entre autres, la possibilité de monter des capteurs sur la voie sans opération de perçage, de ne pas installer d’électronique active à proximité des voies ou d’établir une sécurité intrinsèque automatique, c’est-à-dire une structure en stand-by à chaud, à l’aide de systèmes redondants. Une autre particularité de notre entreprise est sans aucun doute la mise à disposition d’outils de diagnostic innovants en accompagnement de nos compteurs d’essieux. Ces propriétés et caractéristiques ont, par exemple, également été mentionnées dans un courrier du Chief Commissioner of Railway Safety recommandant l’implémentation de nos composants à la société Indian Railways.

En Inde, les chemins de fer jouissent d’une importance particulière.En Inde, les chemins de fer jouissent d’une importance particulière.

Quel est le rôle des nouvelles solutions de suivi Frauscher Tracking Solutions (FTS) en Inde ?

MT: L’Inde compte parmi les marchés-clés de ce système basé sur la détection acoustique distribuée (DAS). En effet, celui-ci offre des solutions potentielles aux exigences de base de la société Indian Railways, notamment la surveillance des composants de train et d’infrastructure, ainsi que la détection de mouvements non autorisés dans certaines zones. Dans le cadre de projets pilotes mis en oeuvre en étroite collaboration avec la société Indian Railways, nous testons les propriétés correspondantes des FTS. Nous souhaitons développer ensemble, un système permettant la surveillance continue et en temps réel des différents composants, ainsi que la transmission d’informations correspondantes utiles à la planification de travaux de maintenance préventifs ou à l’exécution de travaux de maintenance urgents.

Pour finir, jetons un oeil sur les perspectives d’avenir – à quoi peut-on s’attendre, notamment en ce qui concerne la collaboration des deux sites principaux de Frauscher ?

AS: Au sein d’une multinationale telle que Frauscher, il est particulièrement important d’exploiter au mieux les différentes technologies de communication existantes pour collaborer au-delà des frontières et des fuseaux horaires, transférer notre savoir- faire et tirer profit des compétences de chacun de manière adaptée. De plus, nous sommes convaincus que l’échange direct entre nos experts au cours de visites régulières sur nos divers sites autour du monde est déterminant. Cela renforce naturellement notre sentiment d’appartenance à une grande équipe.

MT: C’est d’ailleurs sur cette base que nous comptons étendre notre position de leader dans le domaine du comptage d’essieux et de la détection de roues en Inde et sur d’autres marchés ferroviaires mondiaux dans les années à venir. Ce faisant, la mise en oeuvre actuelle de notre stratégie de digitalisation complète ne vise pas uniquement au développement continu de nos produits, mais aussi, en parallèle, à celui de notre environnement de travail dans son ensemble.

Christian Pucher

Christian Pucher

16.02.2018

Marchés

2257 mots

16 minutes (temps de lecture)

Au pays du tigre Au pays du tigre Au pays du tigre Au pays du tigre

Articles similaires

Chez Frauscher, la croissance dépasse les attentes

Marchés

Chez Frauscher, la croissance dépasse les attentes

Fabian Schwarz | 01.05.2017 | 658 mots | 5 minutes (temps de lecture)

Depuis sa création, Frauscher utilise une stratégie de croissance mondiale soutenue. Au fil des ans, cette approche a été ancrée de manière durable dans l’entreprise. Les avancées réalisées en 2016 montrent désormais que Frauscher poursuit sa croissance et que l’entreprise a réussi à maintenir ainsi qu’à renforcer son rôle de leader du marché et technologique, malgré un marché ferroviaire mondial fortement compétitif.

En savoir plus
L’avenir du comptage d’essieux

Technologies | Marchés

L’avenir du comptage d’essieux

Elaine Baker | 07.02.2018 | 1803 mots | 13 minutes (temps de lecture)

La détection de roues et le comptage d’essieux sont, aujourd’hui, à la pointe de la technologie en matière de fiabilité de détection des trains. Elaine Baker, Managing Director Frauscher UK, présente quelques exemples montrant que cela ne changera pas de sitôt, même au vu des nouvelles opportunités offertes par la digitalisation de l’industrie ferroviaire.

En savoir plus
Frauscher Tracking Solutions FTS

Technologies

Frauscher Tracking Solutions FTS

Christian Pucher | 02.09.2016 | 986 mots | 7 minutes (temps de lecture)

Le meilleur des deux mondes : La combinaison du système de détection acoustique Frauscher Acoustic Sensing (FAS) aux compteurs d’essieux et systèmes de détection des roues crée de nouvelles opportunités dans le domaine ferroviaire.

En savoir plus
Détection des trains: Un instantané

Technologies

Détection des trains: Un instantané

Franz Pointner | 07.03.2018 | 2966 mots | 20 minutes (temps de lecture)

Les systèmes de détection des trains modernes utilisent différentes approches. Franz Pointner, directeur de la FDMS chez Frauscher, analyse leurs diverses possibilités d’adaptation aux exigences actuelles.

En savoir plus