WDF 2019: identifier les tendances – concevoir l’avenir

Disponibilité à 100 %, travaux de manœuvre entièrement automatisés, intelligence artificielle dans la gestion du trafic: ce qui s’apparente à de la science-fiction a déjà bel et bien été mis en pratique dans le monde du rail – notamment lors du WDF 2019. De telles idées ainsi que de nombreuses autres ont été discutées en détail lors de cet évènement.

Lors de ce WDF, plus de 260 visiteurs issus de 40 nations différentes ont représenté 101 entreprises et organismes du secteur ferroviaire. Mais il n’y a pas uniquement eu des contributions passionnantes durant ces 21 conférences. Entre chacune d’elles, des exploitants, des intégrateurs systèmes, des experts techniques et des décideurs ont également échangé librement. Ici, ils ont tous laissé libre cours à leurs idées quant aux « Intelligent tracking solutions » (solutions de suivi intelligentes).

Un échange ouvert : la voie de l’avenir

Christian Pucher – créateur et Programme and Content Director du WDF – en est certain : « De telles opportunités d’échange d’idées ouvert sont à la base de la pérennité de notre secteur. À l’origine, cet évènement était une plateforme pour discuter de solutions qui tournaient uniquement autour des compteurs d’essieux et systèmes de détection de roues. De nos jours, ces thèmes se révèleraient insuffisants. Des nouvelles technologies et approches ouvrent de toutes nouvelles portes, et celles-ci doivent être discutées ensemble. C’est de cette façon que nous pourrons dénicher les potentiels qui en résultent, ou découvrir quels rôles jouent les solutions déjà éprouvées et quelle voie le secteur va emprunter. Les présentations auxquelles nous avons assisté cette année traitaient de concepts visionnaires, de résultats de recherches en cours et de pratiques innovantes. Ce mélange de thèmes a conduit à des discussions fructueuses et a poussé les visiteurs à échanger intensivement leurs opinions.»

Un départ sur les chapeaux de roues

Le top départ a été donné le mercredi 5 juin à 15h00. De nombreux participants se sont retrouvés dans le hall du Radisson Blu Park Royal Palace Hotel avant le début des conférences. Ils ont ainsi pu converser avec d’anciens contacts mais également faire de nouvelles connaissances.

À 16h30, la série de conférences du WDF 2019 a démarré avec trois présentations formidables. TC Chew, Director and Global Rail Leader d’Arup, a donné un aperçu des perspectives d’avenir à travers sa présentation « Future Rail 2050 ». Marco Gercke, directeur du Cybercrime Research Institute, a partagé son savoir quant aux changements que l’intelligence artificielle pourra entraîner dans le secteur ferroviaire. Il a étayé cela par des exemples pratiques et, même sans l’appui de diapositives, les participants sont parvenus à s’imaginer des choses passionnantes.

M. Gercke a décrit le développement futur de l’intelligence artificielle dans le secteur ferroviaire

Ensuite, c’était au tour de Dirk Ahlborn, CEO de Hyperloop Transportation Technologies, d’entraîner le public dans le monde de l’Hyperloop (un projet de transport futuriste). Il a expliqué les concepts pour la mise en œuvre de ce modèle futuriste de grande envergure durant sa présentation inspirante intitulée « Building the Hyperloop ». La première journée de conférences WDF s’est terminée par un rassemblement convivial dans le hall de l’hôtel accueillant l’événement.

Le rassemblement du mercredi soir a marqué le coup d’envoi du WDF 2019

Contributions, échange, rencontres

Il flottait dans l’air un parfum agréable de café et de thé le jeudi matin, mais également une joie anticipée pour les passionnantes contributions à suivre. Ces dernières étaient déclinées en quatre sessions :

  • Train localisation (localisation des trains)
  • Maximising efficiency – managing traffic (maximiser l’efficacité – gérer le trafic)
  • Freight transport 4.0 (transport de fret 4.0)
  • Digitalisation, trends and innovations (digitalisation, tendances et innovations)

Des exemples d’application concrets ont été abordés dans le volet « Train localisation » : des possibilités d’utiliser la localisation GPS dans les tunnels, à l’architecture et la performance des solutions multicapteurs en passant par les algorithmes qui permettent le fonctionnement de systèmes uniquement à bord des trains.

Le thème « Maximising efficiency – managing traffic » a été examiné au travers de nouvelles possibilités techniques, et concernant la détection des trains, l’approche de la fibre optique a été abordée. Au cœur des discussions également : l’importance des configurations de système spéciales pour la disponibilité.

La journée du jeudi était riche en présentations passionnantes

L’Internet des objets dans le secteur ferroviaire, les travaux de manœuvre entièrement automatisés en raison d’une communication active entre les trains, les infrastructures et le personnel, tout comme les différentes approches de la détection automatique des trains : le volet « Freight transport 4.0 » a permis de se représenter concrètement le progrès de la digitalisation dans le secteur ferroviaire.

Le volet « Digitalisation, Trends and Innovations » a finalement abordé le thème de la cybersécurité dans le secteur de la signalisation et du contrôle des trains. La discussion quant à l’utilisation de données d’infrastructure géoréférencées a, pour finir, donné un aperçu des aspects pratiques des tendances actuelles.

La journée du jeudi était encore une occasion particulière pour se livrer à des discussions de tout type. Une fois la dernière présentation achevée, les visiteurs du WDF se sont mis en route vers l’Orangerie du château de Schönbrunn. C’est là que cette deuxième journée de présentation s’est terminée avec un dîner de gala et des discussions intéressantes, le tout dans une atmosphère détendue.

Le dîner de gala à Schönbrunn a permis de riches échanges

De la théorie à la pratique

La journée du vendredi était consacrée aux aspects pratiques des technologies durables : divisée en deux parties, on y a discuté des solutions innovantes pour la détection de l’occupation des voies, tout comme des projets employant la détection acoustique distribuée (Distributed Acoustic Sensing DAS) pour le suivi des trains. Max Schubert, Head of System Architecture and IT Security, DB Netz AG, a clôturé le WDF 2019 avec sa présentation.

M. Schubert a clôturé le WDF avec sa présentation

Lui aussi a mis l’accent sur l’importance d’un échange ouvert : « Le WDF est l’évènement pour rencontrer des experts issus du monde entier et discuter avec eux des capteurs à fibre optique et du comptage d’essieux – et bien entendu également de tous les sujets liés, comme le suivi des trains sûr, la surveillance d’état et la sécurité sur les voies. L’atmosphère qui règne ici est fabuleuse. Des collègues de pays différents se retrouvent afin d’échanger leurs idées et expériences. Ce n’est que de cette façon que naissent de nouvelles idées dans nos esprits et dans le secteur ferroviaire tout entier!»

Fabian Schwarz

Fabian Schwarz

24.06.2019

Marchés

1367 mots

10 minutes (temps de lecture)

WDF 2019: identifier les tendances – concevoir l’avenir WDF 2019: identifier les tendances – concevoir l’avenir WDF 2019: identifier les tendances – concevoir l’avenir WDF 2019: identifier les tendances – concevoir l’avenir WDF 2019: identifier les tendances – concevoir l’avenir WDF 2019: identifier les tendances – concevoir l’avenir WDF 2019: identifier les tendances – concevoir l’avenir WDF 2019: identifier les tendances – concevoir l’avenir WDF 2019: identifier les tendances – concevoir l’avenir WDF 2019: identifier les tendances – concevoir l’avenir

Articles similaires

Echanges sur le futur de la fonctionnalité « suivi »

Marchés

Echanges sur le futur de la fonctionnalité « suivi »

Fabian Schwarz | 23.10.2017 | 1370 mots | 10 minutes (temps de lecture)

La qualité des discussions du quatrième Wheel Detection Forum a permis à cet événement de passer un cap. Des intégrateurs systèmes, des opérateurs, des fabricants, des universitaires, et d’autres associations intéressées sur le sujet se sont réunis à Vienne du 4 au 6 octobre pour discuter des dernières tendances et innovations dans les domaines du suivi des trains, des systèmes de surveillance et les technologies qui lui sont dédiées. 262 participants de 36 pays ont assisté à plus de 20 discours et présentations, et ont eu l’occasion de partager leurs expériences.

En savoir plus
Cinq pays en quatre semaines

Marchés

Cinq pays en quatre semaines

Stefan Daller | 05.12.2017 | 956 mots | 7 minutes (temps de lecture)

Avec notre nouvelle ligne de produits Frauscher Tracking Solutions FTS, nous gravissons de nouveaux échelons dans le domaine de la signalisation ferroviaire. Comme la technologie de fibre optique utilisée dans FTS est peu connue dans le ferroviaire jusqu'à présent, nous étions sur le terrain partout dans le monde pour présenter à l'industrie la détection acoustique distribuée (DAS - Distributed Acoustic Sensing) et ses nombreux avantages. Les quatre dernières semaines, nous avons voyagé dans cinq pays différents – ceci est un petit résumé.

En savoir plus
Approfondir la compréhension de Frauscher en industrie

Marchés

Approfondir la compréhension de Frauscher en industrie

Laura Falcon | 28.09.2017 | 612 mots | 5 minutes (temps de lecture)

Railway Interchange est la plus grande exposition ferroviaire et conférence technique en Amérique du Nord, sponsorisée par RSSI, RSI, AREMA et REMSA. Cette exposition massive a eu lieu du 17 au 20 septembre 2017 dans le centre historique d’Indianapolis, en présence de plus de 8 000 professionnels de l’industrie du monde entier. Les derniers produits, services et équipements ont été présentés par environ 700 exposants à l’Indiana Convention Center, dont Frauscher a fait partie.

En savoir plus